santé

Lors de toutes consultations , il en sera toujours question !

Pour toutes pathologies , nous ne pourront en faire l’impasse . Elle est notre « carburant ».
L’alimentation moderne est une alimentation riche en calories mais plus pauvre en apports nutritionnels. Elle présente des spécificités inadaptées au corps humain, qui rencontre des difficultés d’assimilation ou se voit tout simplement privé de certains nutriments essentiels. Il semble important de rappeler le rôle de l’alimentation dans l’évolution de l’homme à travers les âges. Le corps humain, comme la nature, est capable de s’adapter mais seulement à très long terme. Or, l’alimentation moderne a considérablement changé ces 70 dernières années. Ce changement serait l’une des explications de la recrudescence des maladies liées au mode de vie (obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, etc.)


Les inconvénients de l’alimentation moderne :
•Des modes de cuissons agressifs qui détruisent totalement ou partiellement les qualités nutritives des aliments.

•Une intensification des cultures et des élevages, le traitement phytosanitaire des sols qui dénature les qualités nutritionnelles intrinsèques des végétaux et des animaux.

•Des modes de ramassage et de stockage des fruits et des légumes inadaptés. Les cueillettes actuelles sont faites sur des fruits et des légumes non mûrs, qui ne possèdent pas tout leur capital vitaminique. Ces fruits et légumes subissent par ailleurs des traitements chimiques contre le pourrissement. Enfin, le stockage prolongé des fruits et légumes favorise la dégradation des vitamines par oxydation naturelle.

•L’industrialisation de l’alimentation : le raffinage, presque systématique, des matières premières leur ôte des nutriments essentiels (céréales) et de nombreux additifs sont utilisés dans la préparation de plats cuisinés industriels complexes.•

Des repas déstructurés avec de faibles apports en fruits et légumes.
Sur-consommation et déficits
Le mode de vie et les facteurs environnementaux ont un impact certain sur nos besoins nutritionnels entrainant une surconsommation de nutriments.

En voici quelques exemples :
•Le stress provoque la fuite du magnésium et des vitamines B dans les urines. Ces déficits rendent plus sensible au stress et accentuent la sensation de mal-être. À long terme, le stress peut avoir des conséquences sur la santé en général

.•La fatigue liée à des suites infectieuses, au surmenage, au stress, surconsomme tous les nutriments : vitamines, minéraux, acides aminés et oligoéléments.

•La pollution industrielle, le tabac et la prise de certains médicaments surconsomment tous les micronutriments. Ils produisent des radicaux libres qui accélèrent la destruction des cellules, source de vieillissement accéléré, source de dégradation du capital génétique des cellules.

•Le sport surconsomme tous les micronutriments (transpiration). Il induit la prolifération de radicaux libres, sous l’effet du stress oxydatif.

La grossesse et l’allaitement surconsomment tous les micronutriments.

•Le soleil génère des radicaux libres en masse et donc surconsomme les micronutriments réparateurs.


Des éléments perturbateurs :
Les radicaux libres proviennent de l’altération des molécules dans notre organisme sous l’effet de la pollution, des rayonnements, de l’action du soleil (ce sont des électrons libres). Certains radicaux libres très actifs attaquent les constituants de la cellule et sont responsables de processus pathologiques et de maladies dégénératives. Les conséquences peuvent être graves : les radicaux libres peuvent favoriser la cancérogenèse et accentuer tous les processus inflammatoires et les problèmes cardiovasculaires. La surconsommation de médicaments a des effets secondaires non négligeables qui entraînent une démultiplication des prescriptions médicales pour pallier à ces effets secondaires. Par ailleurs, l’allongement de l’espérance de vie, facilité par les progrès de la médecine, est concomitant avec une consommation excessive de médicaments.


La nutrithérapie au service de l’homme moderne sera particulièrement essentielle avec notre « mode de vie » actuel . !
L’alimentation idéale est de moins en moins possible. En effet, les micronutriments apportés par l’alimentation sont limités, en raison des cultures intensives et de l’appauvrissement des sols. L’alimentation et le mode de vie moderne réduisent également les apports en micronutriments tout en augmentant les besoins (surconsommation). Enfin, nous subissons l’agression massive des radicaux libres suite aux modifications de l’environnement et de nos modes de vie. Il est possible d’agir en choisissant autant que possible des aliments issus de l’agriculture biologique, que vous cuisinerez vous-même, tout en faisant appel à la supplémentation, c’est-à-dire la prise de compléments alimentaires adaptés à vos besoins avec l’aide de professionnels .

Pour toute consultation en accompagnement , je me tiens à votre disposition , que se soit en cabinet ou à distance . 06 16 74 26 30.

Prenez soin de vous !

Naturosympatiquement vôtre,

Nadine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s